Légèrement translucide et d’un éclat subtil, agréablement doux au toucher et pourtant plus dur que l’acier, créé par la nature avant d’être façonné par l’homme – en Chine, le jade n’était égalé par nulle autre matière.

Cette pierre fascinante est solidement ancrée dans la culture chinoise. En effet, les objets de jade faisaient office de symboles de pouvoir et d’amulettes magiques. Ils étaient également placés dans la tombe des défunts et étaient supposés renforcer la santé des vivants. Ils conféraient du prestige à leurs propriétaires et faisaient la fierté de ceux-ci. Ils incarnaient l’érudition et l’aspiration à l’ascension sociale. Ces petits objets étaient coûteux et de véritables prouesses artisanales.

Il y a mille ans déjà, les objets en jade étaient devenus des pièces de collection très appréciées. Les connaisseurs chérissaient les pièces anciennes comme témoignage d’un passé idéalisé ; d’autre part, ils admiraient les nouvelles créations pour leur beauté, pour leur éclat enchanteur, ainsi que pour l’ingéniosité et l’habileté de leurs créateurs. Aujourd’hui encore, le fait de collectionner des objets de jade reste une grande passion pour de nombreuses personnes, en Chine comme à l’étranger. La magie du jade demeure intacte.

L'exposition présente plus de 130 miniatures de jade de la collection du musée Rietberg, ainsi que des tirages grand format du photographe zurichois Felix Streuli. Avec les figurines de jade, ces photographies exceptionnelles forment un ensemble magnifique, mais sont également des œuvres d'art en elles-mêmes.

Aujourd'hui

10 h – 20 h

Prix

CHF 18 / CHF 14 réduit



[ACTIVATION_LABEL]